Les Atouts du Manager de Transition

par les Managers de Transition de LUM

Les entreprises font de plus en plus appel au Management de Transition. Par leurs expertises, ces professionnels, mettent à disposition de l’organisme, leurs connaissances et leurs expériences, afin de gérer une situation d’urgence, ou de transformation. Ainsi, ils sont devenus l’une des pièces maîtresses des entreprises qui ont besoin d’un coup de main durant une période déterminé. Ici, on va voir les expertises et les atouts du Manager de Transition.

 

Qu’est-ce qu’un manager de transition ?

Un Manager de Transition est avant tout un expert spécialisé dans son domaine mais également de l’entreprise. En effet, cet ex-cadre dirigeants, a acquis son expertise métier et industrielle grâce à son expérience sur le terrain des entreprises, qu’il a menées au succès au cours de sa carrière. C’est grâce à cette expérience, son regard objectif et pointu qu’il est qualifié à résoudre les défis que rencontres les différentes organisations. Positionné à un poste stratégique au sein de l’entreprise il apporte ses compétences de haut niveau et agit en renfort des équipes. Ainsi, il est hautement qualifié pour gérer une situation de transformation, crise, croissance, et autre au sein d’une entreprise. De plus, l’objectif de management de transition est d’intervenir de manière rapide et efficace.

 

Est-que le management de transition est comme le consultant de management ?  

Le manager de transition est différent du consultant. Même si ces deux professionnels sont des intervenants externes de l’entreprise d’intervention. Qu’ils maîtrisent la même expertise, leurs actions finales sont totalement différentes.  Le manager est un professionnel opérationnel de haut niveau à contrario au consultant qui fournit des recommandations stratégiques. En effet, à la suite de son intégration au sein de l’entreprise, le manager de transition effectue un audit puis établit un diagnostic. Pour donner suite à ses propositions de projet de résolutions des anomalies qu’il a détecté. Il met directement à exécution ces dernières, en implantant lui-même ses recommandations. On peut dire que le manager est entièrement responsable du projet qu’il mène et des résultats qu’ils viendront. Ce qui n’est pas le cas d’un consultant qui diagnostic les problèmes et conseille sans offrir l’exécution des solutions. Tandis que de l’autre côté, le manager observe, fait un bilan, crée des plans d’action et agit.  C’est pourquoi, si vous voulez un professionnel qui a les talents d’un couteau suisse, il est préférable de se tourner vers un manager de transition. Cet expert tout-en-un viendra résoudre vos problèmes effacement, sans que vous vous prenez la tête, surtout si vous ne disposez pas de ressources nécessaires en interne.

 

Qu’est-ce que le manager de transition apporte de plus ?

Ainsi, le manager de transition est conscient du caractère stratégique de son intervention. N’ayant pas d’affiliation avec l’entreprise dans laquelle il opère, il peut faire son travail tout en objectivité.  À la suite de cela, l’expert a pour seul objectif que sa mission soit une réussite. C’est pour cela qu’il assume l’entière responsabilité de sa mission, c’est-à-dire, la tenue des résultats et la réussite de son intervention. De ce fait, il est complètement dédié au succès de son mandat et pour que ça fonctionne, il faut que l’homme ou la femme en fonction, soit avant tout bienveillante. Sans cette bienveillance, qui est nécessaire, la pérennité des solutions qu’il propose serait compromise. Toutefois, il est impératif que le professionnel soit face à des situations qui favorisent son intervention. Même s’il sait comment adopter différentes approches de leadership, selon à qui il s’adresse. Il arrive que cela ne soit pas suffisant. Dans ce cas, l’intervenant peut faire face à des personnes qui ne sont pas réceptives. Dans ce cas, cela peut compromettre la tenue à bien de sa mission et donc des résultats de réussite de cette dernière.

 

Est-il vraiment multifonction ?

Avant de devenir Manager de transition, l’expert a de nombreuses années d’expériences au sein de postes de direction derrière lui. Grâce à cela, le manager de transition peut aisément se positionner sur différentes fonctions à la fois. Par exemple, dans le cadre d’une même mission, l’expert peut à la fois occuper le poste de Directeur Général mais également celui de Directeur commercial. Tout dépend de la situation dans laquelle l’homme ou la femme est mais également des besoins pour l’entreprise. En effet, le manager peut être engager pour avoir un rôle mais ce rends compte en faisant son diagnostic qu’il faut qu’il prenne un autre rôle. Cette flexibilité, qui est un atout, lui permet d’attendre les objectifs fixés, sans gêne et quel que soit le champ de la mission. Ainsi, l’expert va devenir le point de jonction de fonction qui n’avaient pas l’habitude de collaborer. On peut dire que le manager est complètement dédié au succès de sa mission, et au-delà, à celui du projet d’entreprise.

 

Est-il possible de faire face à toutes les situations ?

Du coup, le manager de transition est l’expert des défis complexes. L’urgence, la crise, la complexité, c’est son métier. Dès le début de la mission, le manager de transition intègre l’organisation en plein défi, analyse la situation, détecte les leviers du succès avant d’opérer le changement nécessaire. Tout ça dans un cadre ou il doit générer la confiance et établir sa légitimité auprès des collaborateurs. En effet, ces derniers peuvent se méfier de cet expert venant de l’extérieur qui vient bouleverser la dynamique de l’entreprise dans laquelle il intervient. Ainsi, l’expert doit avoir un certain leadership et il doit également savoir s’adapter à toute situation. Toutes les structures et les personnes ne sont pas les mêmes et peuvent réagir de manières différentes. Il faut que le manager de transition puisse montrer et démontrer nécessité de ses actions afin de faire comprendre et adhérer ses propositions aux collaborateurs de l’entreprise. Dans tous les cas, le professionnel doit être adéquat à la structure dans laquelle il intervient.

 

Quel sera l’impact en long terme du manager de transition ?

Il ne faut pas oublier, que le manager de transition est présent au sein de l’organisation durant une période déterminée. Il est impératif que l’expert transmette et transfère son savoir-faire au sein de l’entreprise dans laquelle il est intervenu. Le but de mission d’un manager est de résoudre les anomalies qu’il a détectées au sein de l’entreprise et dans laquelle il a rectifié les choses, pour que l’entreprise puisse partir du bon pied. Toutefois, il faut garantir la continuité du renouveau que le manager à instaurer. Ainsi, il faut que cela soit fait avant que ce dernier quitte ses fonctions dans l’entreprise d’intervention. Du coup, tout au long de la mission, le Manager de Transition ne cesse de communiquer et transmettre avidement son savoir aux collaborateurs. Il s’assure également que les équipes adhèrent bien à ses solutions. Le but est que l’entreprise puisse continuer en grande pompe, afin d’éviter de recommencer les erreurs qui a causé l’intervention du manager de transition. De plus, dans la plupart des situations, le manager de transition aide au recrutement du futur dirigeant. Ainsi, non seulement, il assure que la personne qui va le remplacer est bel et bien qualifié mais il transfère naturellement la position. Ce qui est parfait puisque le manager de transition s’assure lui-même du temps de passation entre lui et le nouvel employé. Cela permet à ce dernier de savoir sur quel pied dansé.

 

Un véritable ROI grâce au manager de transition

De ce fait, faire appel un manager de transition est un fort ROI (retour sur investissement). Aux premiers abords, les tarifications de l’intervention d’un tel professionnel peuvent effrayer les entreprises qui ont besoin de cet expert. Suite à cela, crée un frein auprès de l’entreprise qui est dans le besoin, sur la nécessité de l’intervention d’un tel expert. Il faut se dire qu’en faisant appel à un expert de cette envergure, l’entreprise à la possibilité de maîtriser ses coûts. Ce que je veux dire par là c’est que l’intervenant est là pour une durée déterminée dans le cadre d’une intérim. C’est-à-dire, que le manager de transition intervient que durant une période. Ainsi, il n’est pas affilié directement à l’entreprise comme un employé lambda. Ce qui rends l’intervenant pas plus cher qu’un employé en interne. Notamment lorsqu’il s’agit d’avoir un employé permanent. De plus, puisque l’intervenant est là pour fixer un problème, il peut aisément revêtir plusieurs casquettes. Chose, qui n’est pas possible en temps normale et qui nécessite plusieurs professionnels. De plus, au-delà de la réalisation des objectifs confiés et mesurables. C’est en prenant compte de l’impact à long terme sur la rentabilité, la culture, l’organisation de l’entreprise qu’on mesure réellement le retour sur investissement du recours à un Manager de Transition.

 

A ce titre, l’utilisation de manager de transition est de plus en plus fréquent. Les entreprises recherchent un cadre dirigeant a un œil expert, efficace et multitâches. Cela sans négliger et enfreindre les racines de l’entreprise d’intervention.  C’est exactement ce qu’englobe les atouts du manager de transition.

N’hésitez pas à vous inscrire, si vous pensez avoir les atouts du manager de transition.